Instagram : histoire d’un succès

Instagram, quèsaco ?

Instagram… Application mobile de grammaire instantanée ? Vous n’y êtes pas du tout ! Il s’agit au départ d’une « simple application photo » gratuite pour iPhone. Instagram permet donc d’appliquer des filtres et cadres à vos photos, puis de les partager en un clic sur les réseaux sociaux. La firme doit ainsi sa réussite à la simplicité de son concept, de même qu’à sa facilité d’utilisation. Quelques secondes suffisent en effet pour télécharger l’application sur votre smartphone, prendre une photo, effectuer certaines retouches, puis poster votre cliché sur les réseaux sociaux. Les options de retouche d’image proposées par Instagram permettent aux amateurs de photographie de réaliser très facilement des photos stylisées à l’aide d’un téléphone portable pour capturer et magnifier chaque instant émouvant, intriguant ou insolite du quotidien.

Un phénomène qui s’accélère

Ane
Exemple de photo retouchée avec Instagram. Crédit photo : Chesshirelodge.com

Instagram, c’est aujourd’hui 30 millions d’utilisateurs et 5 millions de photos publiées chaque jour. Qui plus est, le 3 avril dernier, Google a annoncé le lancement d’Instagram sur son système d’exploitation mobile Android. Cette extension d’Instagram sur les smartphones Android (près d’1 smartphone sur 2 aux Etats-Unis) a permis à l’application de gagner 1 million d’utilisateurs supplémentaires en seulement 24 heures. Des chiffres qui donnent le vertige ! Au passage, Instagram a notamment été élue « application de l’année 2011 » par Apple. Une belle reconnaissance du potentiel de cette appli par la toute-puissante firme à la pomme. Selon Kevin Systrom, le CEO d’Instagram, l’application représente bien davantage qu’un simple outil de partage de photos. Systrom explique ainsi dans son interview au Time magasine du 4 avril 2012 qu’il s’agit là d’une nouvelle forme d’expression entièrement basée sur la communication visuelle. Systrom raconte que son souhait au moment de la création d’Instagram était en fait de donner aux utilisateurs la possibilité de voir le monde d’un œil nouveau. Pari réussi pour les jeunes entrepreneurs Mike Krieger et Kevin Systrom, les deux co-fondateurs d’Instagram aujourd’hui milliardaires avant l’âge de 30 ans.

La consécration

Facebook rachète Instagram.
Facebook devient le propriétaire d’Instagram. Crédit photo : Alfred Maskeroni

Vous l’avez certainement vu dans l’actualité ces derniers jours, l’application Instagram vient d’être rachetée par Facebook pour la modique somme d’1 milliard de dollars. L’empire Facebook, qui devrait selon la rumeur faire son entrée en bourse le 17 mai prochain, renforce ainsi l’une de ses compétences clé, à savoir le partage de photos. Pour la petite dizaine d’employés travaillant chez Instagram, ce changement de propriétaire ne devrait pas causer d’inquiétude car Facebook a promis de maintenir leur emploi. Mais pour les Instagrammeurs, la donne n’est pas la même. Que risque de changer le rachat d’Instagram par Facebook au juste ? Rien du tout, rassure Kevin Systrom, co-fondateur de l’application mobile, mais on note quand même une large vague d’inquiétude et de mécontentement côté utilisateur. En ligne de mire : le flou entourant la protection des données personnelles et du droit à l’image des utilisateurs, sujet sur lequel Facebook reste volontairement évasif. Certains utilisateurs d’Instagram menacent même de se désinscrire en signe de protestation. Par ailleurs, il existe de nombreux me-too d’Instagram prêts à récupérer les utilisateurs déçus par le changement de propriétaire de l’application, citons entre autre : Vignette, Picplz… et le principal concurrent d’Instagram : Hipstamatic.

Un concept souvent imité mais jamais égalé

La vérité, c’est que malgré un début difficile et des créateurs à l’origine prêts à tout abandonner, Instagram a finalement réussi à s’imposer comme LA référence en matière de réseau social lié à la photographie mobile. Alors qu’est-ce qui différencie vraiment Instagram de ses principaux challengers ? Prenons l’exemple d’Hipstamatic. Tandis qu’Instagram vous permet de modifier les effets de votre photo après l’avoir prise, avec Hipstamatic, vous réglez vos paramètres avant de prendre la photo. En dehors de cela, les deux applications mobiles restent somme toute similaires. En fait, l’intérêt d’Instagram ne réside pas tant dans ses fonctionnalités que dans la force et la richesse de son immense communauté de passionnés de la photo ; car c’est bien la vocation de tout réseau social : rassembler le plus grand nombre de membres pour donner vie à une communauté partageant les mêmes idées ou passions. Nul doute que si Facebook et Google se sont vite intéressés à Instagram, c’est que cette soi-disant « simple application photo » a encore assurément de beaux jours devant elle.

Cette entrée a été publiée dans Photo, Téléphones portables, Uncategorized, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.