Le nouvel iPad arrive le 16 mars !

Présentation du nouvel iPad par Tim Cook

Présentation du nouvel iPad par Tim Cook lors de la keynote du 7 mars 2012. Crédit photo : REUTERS/Robert Galbraith

Comme de coutume, les fans de la marque à la pomme sont bien au rendez-vous pour la sortie du nouvel iPad, le premier produit Apple à voir le jour depuis la disparition de Steve Jobs. Ceux que l’on nomme Apple addicts se sont à l’heure qu’il est déjà précipités pour faire la queue devant les magasins Apple afin d’être certains d’être les premiers à mettre la main sur l’iPad nouvelle génération. Les plus fidèles auront même entrepris de camper plusieurs jours à l’avance devant les boutiques Apple, preuve s’il en fallait que l’engouement du public pour les produits Apple ne faiblit pas. Les paris sont ouverts quant au nombre de tablettes qui s’écouleront vendredi 16 mars, car si le premier iPad s’était écoulé à 300 000 exemplaires en 2010, l’iPad 2 avait frappé encore plus fort avec 500 000 exemplaires vendus en mars 2011 ! L’iPad devient ainsi la deuxième source de revenus pour Apple derrière l’iPhone, passant pour la première fois devant le chiffre d’affaires du Mac

Présentation du nouvel iPad

Le nouvel iPad, décliné en noir ou en blanc, sera disponible au choix en version Wifi et 4G (16, 32 ou 64 Go). Il est doté d’un écran Retina de 9.7 pouces d’une résolution de 2048 x 1536 pixels, soit 3,1 millions de pixels ! Il possède également un nouvel appareil photo numérique iSight de 5 mégapixels, un nouveau processeur quad-core A5X, ainsi qu’une puce graphique quatre cœurs.  Fait remarquable, il conservera ses 9 heures d’autonomie malgré ses performances accrues. L’avantage du nouvel iPad est son prix moins élevé que prévu : 489€ pour le modèle Wifi standard de 16 Go. Côté inconvénients, le nouvel iPad sera plus épais (9,4mm) et plus lourd (652g) que son prédécesseur l’iPad 2. A ce titre, il décevra peut-être les attentes des consommateurs en matière d’ergonomie. On déplore de surcroît l’absence de Siri sur le nouvel iPad. La raison invoquée par la firme est que Siri ne peut fonctionner avec le Wifi seul, car cette application nécessite une connexion permanente au web. Le nouvel iPad offrira en contrepartie un autre système de reconnaissance vocale avec la fonction dictée intégrée.

Le nouvel iPad présente 3,1 millions de pixels.

"Résolutionnaire", le nouvel iPad présente 3,1 millions de pixels. Crédit photo : Apple ©

Pourquoi le nouvel iPad déroute tant :

Alors que la 4G est déjà en place aux Etats-Unis, le réseau européen est annoncé pour fin 2012, voire début 2013. Mais le problème, c’est que le nouvel iPad ne sera pas compatible avec le réseau 4G en Europe. En effet, la puce 4G du nouvel iPad fonctionne exclusivement avec les fréquences de 700 Mhz et 1,2 Ghz présentes aux États-Unis, en Australie ou encore au Japon. Pour sa part, le réseau européen sera basé les fréquences 800 Mhz et 2,6 GHz. Il sera donc impossible de faire fonctionner la 4G de votre nouvel iPad en Europe. Heureusement, la France pourra se consoler avec des débits pouvant monter jusqu’à 42 MB par seconde grâce à la 3G+/HSPA+.

Mais la principale raison pour laquelle le nouvel iPad déroute le plus, c’est son appellation inattendue de « nouvel » iPad. Soyons honnêtes, on s’attendait plutôt à un iPad 3, iPad HD ou encore iPad 2S, alors pourquoi ce changement ? Contrairement à la série iPhone qui fonctionne selon un système de gradation : iPhone 4, iPhone 4S, et bientôt iPhone 5, les Mac possèdent quant à eux leur propre appellation : « MacBook air » par exemple. En décidant d’appeler son nouvel iPad : « nouvel iPad », il semblerait donc qu’Apple ait décidé de repositionner l’iPad dans le hardware. En conclusion, Apple opère bel et un bien un virage stratégique avec ce nouvel iPad. D’aucuns diront que ce nouvel iPad, jugé assez peu innovant sur le fond, annonce le déclin de l’empire de la pomme suite à la disparition de son fondateur emblématique, mais la firme n’a peut-être objectivement pas tort de vouloir se réinventer si elle entend subsister malgré l’absence du regretté Steve Jobs, le visionnaire.

Cette entrée a été publiée dans Gadgets, Informatique, Tablettes, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.