Barcelone, 25°C

Barcelone, à une heure de vol de Paris, est une des destinations les plus prisées du moment en Europe. Elle figure toujours dans tous les tops des « must do » des villes européennes, et aussi des villes les plus festives. Après ce post, nul doute que vous comprendrez pourquoi. Petit tour de Barcelone  non exhaustif, ponctué d’embruns, de tapas et de guitares acoustiques, laissez-vous aller…

Crédit photo : Thompiks photography

Avant de partir, se mettre dans l’ambiance catalane en écoutant les derniers groupes « indies » locaux du moment comme El petit de cal Eril, Mishima, Aias, Fredison… Au passage, notez que le catalan est peut être encore plus proche du français que le castellano. A peine arrivé à Barcelone, il convient de s’installer en terrasse et de déguster une clara (panaché catalan). Ne me demandez pas pourquoi, juste faites le. Pourquoi pas d’ailleurs à la terrasse d’un café en face du MACBA, le musée d’art contemporain de Barcelone construit par l’américain Richard Alan Meier. Entre deux gorgées rythmées par le ronronnement des roulements à billes des planches des skateurs, faites attention aux coups de soleil. (le MACBA a été reproduit dans le jeu de skate Tony Hawk et ce n’est pas un hasard). Fureter ensuite dans las ramblas del raval, moins connues que leurs homologues, en admirant le chat de Botero (« el gato ») et l’hôtel design Barcelo Raval qui la nuit tombée éclaire l’avenue d’une lumière rose.

Pour avoir une vue imprenable sur la ville, un lever de soleil pour les plus courageux ou un coucher pour les lève-tard, faire l’ascension du Tibidabo qui culmine à plus de 500 mètres au-dessus de la ville (rassurez-vous un funiculaire existe). Détendez-vous en contemplant la vue du haut de la colline. Le parc d’attraction centenaire qui se trouve à proximité comblera les nostalgiques de l’enfance et les fans de Woody Allen. (cf. Vicky Cristina Barcelona). Pour cet été, les festivals les plus connus de Catalogne se sont déjà achevés, mais pour l’année prochaine ne pas manquer l’une de ces fameuses manifestations musicales comme le Primavera Sound, le Sonar ou le Benicassim qui attirent des stars du rock, de la pop et de l’électro, à la fois catalanes et internationales. Pour vous rattraper, déambuler dans les rues de Gracia, le quartier le plus catalan de la ville, et arrêtez-vous dans les bars à tapas assidûment fréquentés par les autochtones. Lorsque la nuit tombe, siroter des tinto de verano (vin rouge et limonade) dans des bars tels le Switch, l’Heliogabal ou l’Electric et découvrez les prochains talents du pop/rock catalan.

Crédit photo : Mor BCN

Si il est encore trop tôt pour rentrer à l’hôtel, sachez qu’à Barcelone la plupart des clubs n’ouvrent pas avant minuit, voire deux heures du matin. Pour sortir, privilégier l’Apolo au Razzmattaz ou aux clubs de las Ramblas (tous deux rempli de touristes). L’Apolo dans le quartier de Poble Sec est le lieu branché des catalans par excellence avec deux salles : l’Apolo 1 passe de la musique électronique et l’Apolo 2 propose concerts tous les soirs et se convertit en boîte de nuit après (Nitsa Club). Dans le Barri Gòtic, autour de Plaça Reial, une ribambelle de bars et boite de nuits se font concurrence notamment le Jamboree, qui après les concerts et autres jam session se transforme en piste de danse.

Crédit photo : Thompiks photography

Pour vous reposer le lendemain, sortez des sentiers battus. Un pique-nique à l’hôpital deSant Pau (classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO) sera l’occasion de profiter d’un moment au calme, et d’admirer ce majestueux édifice du XVème siècle. Une autre possibilité c’est de louer des vélos à la Barceloneta (Bicing à Barcelone et existe et fonctionne de façon similaire aux Vélib’ sur Paris), et de partir en ballade sur le Paseo Marítimo en suivant la piste cyclable qui démarre au bord de mer. Après s’être ouvert l’appétit s’arrêter à un chiringuito de Badalona plage et profiter du jardin tout en dégustant une paella ou mieux une fideuà (en catalan fideu=vermicelle) face à la mer. Finalement, vous pouvez vous renseigner sur les expos et autres activités culturelles au CCCB (centre de la culture contemporaine de Barcelone). D’une superficie de 15 000m² dont 4 000 dédiés aux expositions, vous y trouverez de quoi contenter vos appétits culturels sur place.

Et oui, allez voir les œuvres de Gaudí même si cela va sans dire, La Sagrada Familia, la Casa Batllo et le Parc Güell sont uniques au monde.

 

Cette entrée a été publiée dans Destinations, Hôtels, Vacances, Vols, Week-ends. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.