Dakar, un arbre refuge ?

Coucher de soleil pointe des Almadies - Crédit photo : tj. haslam

Le Sénégal, ancienne colonie française qui a fêté les 50 ans de son indépendance l’année dernière, est une destination populaire des vacanciers français qui veulent découvrir l’Afrique. Sa capitale Dakar, baptisée en 1750 par le botaniste Michel Adanson,  pourrait vouloir dire tamarinier ou refuge en Wolof. Le Sénégal est un des pays les plus politiquement stables du continent, et depuis l’adoption de la démocratie dès son indépendance, aucun coup d’état n’est à déplorer. Senghor fut le premier président du pays et une personnalité importante de l’histoire du Sénégal et de ces relations particulières et ambigües avec la France. Il était aussi homme de lettres et poète et fut le premier Africain à siéger à l’académie Française.

D’autres personnalités comme les artistes Youssou N’Dour ou Akon, les politiciennes Ségolène Royal ou Rama Yade, ou encore le footballeur Patrick Vieira sont nées au Sénégal.  La langue officielle est le Français, ce qui  facilite le tourisme pour la grande majorité des « mono-glottes » que nous sommes, mais le Sénégal compte aussi plusieurs langues nationales comme le Wolof, le Diola ou le Pular entre autres. Pour vos vacances, Dakar est un bon point de départ, que vous décidiez par la suite de découvrir le nord vers le lac rose et Saint Louis, ou le sud vers la petite côte pour profiter des plages. Je vous déconseillerais cependant de passer dans la région de la Casamance à l’extrême sud du pays qui peut potentiellement être dangereuse.

Paris – Dakar

La capitale sénégalaise fut aussi pendant longtemps la capitale de l’AOF (Afrique Occidentale Française) qui regroupait huit colonies d’Afrique en une fédération. A  votre arrivée à l’aéroport de Dakar, faites attention à vos bagages et ne le confiez pas au premier venu. Pour les taxis, préférez prendre les taxis officiels (noirs et jaunes). Et comme dans tous les pays plus pauvres, n’exhibez pas ostensiblement des signes de richesse. Sans devenir paranoïaque, si c’est votre première fois en Afrique, renseignez-vous auprès des offices de tourisme ou à votre hôtel pour les endroits à éviter car, comme partout, ils existent (que ce soit en hôtel ou en famille d’accueil, vous pouvez aussi demander un transfert de l’aéroport pour être tranquille).

 

Marché Dakar - Crédit photo : escalepade

Une fois arrivé dans la capitale, les valises posées, prenez le temps de vous habituer à la chaleur, surtout si vous voyagez de août à novembre. Vous pourrez commencer par le marché de Kermel pour votre première escapade en ville. En partie hébergé dans un bâtiment qui date de 1910, il fut rénové en 1997 suite à un incendie. Ce marché situé dans le vieux Dakar est très joli, mais il reste plus cher en terme de prix et plus populaire vis-à-vis des expats que des locaux. Le marché de Sandaga est plus authentique et il est situé en plein centre de Dakar.

Crédit photo : Jeff Attaway

Aux abords de la capitale, il est possible de visiter des villages artisanaux comme celui de Soumbédioune et d’observer ainsi les artistes locaux. Au cours de vos balades aux abords de la ville, prenez le temps d’aller admirer Le monument de la renaissance Africaine. Cette statue d’un couple et son enfant se situe à Ouakam et culmine à 52m de hauteur. En bronze et en cuivre, elle fut inaugurée en 2010 pour fêter les 50 ans de l’indépendance sénégalaise.

Le Sénégal étant majoritairement un pays musulman (80% de la population), vous pourrez aussi aller visiter des mosquées. A Ouakam notamment, la mosquée de la divinité au bord de l’océan Atlantique est impressionnante. La Grande Mosquée de Dakar quand à elle rappellera le Maroc à ceux qui connaissent la fameuse mosquée Mohammed V de Casablanca. Bâti conjointement par des architectes français et marocains, elle lui est très similaire.

Si vous désirez sortir à Dakar, vous pourrez sortir dans la boite de nuit de Youssou N’Dour, le Thissanne night, de préférence si l’artiste s’y produit. Pour une soirée près du port, privilégiez le Siege de Gorée qui bénéficie d’une terrasse qui vous permettra de reposer vos oreilles. Dans le centre le Yaka et la Dune ont la réputation d’être les plus animés, organisant des soirées capverdiennes qui méritent le détour.

Ile de Gorée, une île chargée en histoire

Une visite de Dakar ne serait pas complète sans la visite de l’île de Gorée, située à 2km au

Île de Gorée - Crédit photo : sentex64

large de la capitale. Cette île sans voitures à été classée au patrimoine historique mondial de l’humanité, en raison de son statut de point de convergence des navires négriers lors de la traite des noirs. La maison des esclaves transformée en musée est un passage obligé lors de votre visite de l’île. Si vous voulez en apprendre plus sur l’histoire du Sénégal, le fort d’Estrées qui à été transformé en musée historique est à ne pas manquer.

Au retour de votre expédition dans l’île, dirigez-vous à la pointe des Almadies au nord de Dakar, où, en début de soirée, vous pourrez déguster  huîtres, fruits de mer et oursins au bord de la plage pour vous remettre de vos émotions. Attention cependant à surveiller que vos aliments ne soient pas rincés avec de l’eau locale… votre estomac vous en remerciera.

Cette entrée a été publiée dans Destinations, Hôtels, Vacances, Vols. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.