La communauté du backpack

Encore envie d’aventures, de sortir des sentiers battus, de prendre des risques ? Le backpacking est fait pour vous ! Le backpacking, en français, c’est le voyage muni d’un sac à dos. Par souci de crédibilité, par peur du ridicule et parce que ça le fait quand même un peu plus, je garderais le terme backpacking pour cet article. Voici une première partie de trucs et astuces pour les nuls, et tous les aventuriers en herbe qui n’ont encore jamais eu à transporter leur maison sur le dos.

Crédit photo : garryknight

Backpacker c’est voyager, beaucoup marcher, voir du pays et faire des rencontres. Le bon backpacker voyage léger, car il sait que son dos est irremplaçable, et que personne ne lui portera son précieux sac à dos durant son voyage. Pour les campeurs, choisissez la tente et le sac de couchage en tenant compte de leurs poids, et n’oubliez pas un fil que vous pourrez tendre entre deux arbres pour faire sécher vos vêtements. Et oui, même si le voyage dure un mois, limitez les vêtements comme si vous partiez pour une semaine (pour les filles comme si vous partiez trois jours…), et faites-vous à l’idée de devoir laver vos affaires de façon hebdomadaire. Rassurez-vous la plupart des hostels disposent de machines à laver, et sinon le bon vieux Génie sans frotter fait des miracles. Vous avez noté le mot « hostel », pas « hôtel ». Version moins chère de son cousin plus prestigieux, il correspond à l’auberge de jeunesse, mais pour les mêmes raisons qu’invoquées plus haut, je privilégierais le terme anglais. D’ailleurs pour backpacker il faut aussi savoir un minimum d’anglais, alors dernier conseil, munissez vous d’un Harrap’s si vous pensez toujours que mate ne se dit qu’à la fin des parties d’échecs.

Ca vous a plu ? Vous en voulez encore ? Une part 2 est prévue si au moins cinq commentaires sont postés…

Cette entrée a été publiée dans Accessoires vacances, Vacances. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à La communauté du backpack

  1. Sandra dit :

    La suite ! La suite !
    Excellente idée le fil pour le linge, je n’y aurai pas pensé.
    Et merci pour le fou-rire du soir, dû à la petite parenthèse pour nous les filles…

  2. edith dit :

    La suite, la suite!! (Le génie sans frotter, ça marche pas…. riend e vaut le bon vieux savon de marseille, qui lui, ne coulera pas dans le backpack en question ;-) )

  3. Felyne dit :

    Effectivement, il vaut mieux éviter d’emmener ses 3 paires de talons hauts xD

    Une bonne paire de Doc et c’est parti !

  4. anonyme dit :

    Challenge du jour qui n’a comme intérêt que d’augmenter le nombre de commentaires pour atteindre le chiffre fatidique de 5, et de ce fait de générer la suite de ce post :

    « Partir 6 semaines, dans une région suffisamment grande pour couvrir plusieurs climats et donc forcer le voyageur à prévoir des tenues pour le chaud comme pour le froid, et préparer un backpack ne dépassant pas les 12 kgs…. »

    Bien du courage, m’sieur-dame!!

    • Kelkoo FR dit :

      Effectivemment et c’est bien là le challenge! (les kilos et les commentaires d’ailleurs!)
      J’ai rencontré nombre de backpackers qui emmenaient plus de 20 kilos sur leur dos, grand mal leur fasse!
      Même si le climat varie fortement une seule tenue complète contre le froid dervait être suffissant (après tout le backpacking n’est pas un défilé de mode).
      Si les pays dans lesquels vous voyagez ne sont pas trop cher, acheter un pull ou une veste est toujours une solution.
      Cela vous fera un souvenir au retour (même si j’avoue que je porte pas beaucoup mon ponchon mexicain depuis mon retour d’Amérique centrale…).
      Pour la savon de Marseille sûrement plus naturel et certainement moins risqué pour laver les fringues (pour les produits de ce genre, touours bien les envelopper dans un sachet plastique!)

  5. edith dit :

    tout ça pour avoir les 5 commentaires…. c’était laborieux!!!

    ;-)