Les festivals de l’été à ne pas manquer en France, en Europe et ailleurs.

L’été est déjà engagé et c’est décidé, cette fois-ci vous ne manquerez pas ces fameux festivals que ne manquent pas de vous conter, à grands renforts de gestes emphatiques et déclarations ronflantes, vos collègues plus fortunés (ou mieux organisés). Ces collègues dont les contes s’accompagnent toujours d’un « c’était troooop bien », les yeux brillants et la larme au coin de l’œil,  et qui insistent encore sur le dernier « encore » de tel artiste que vous rêviez de voir et qui malheureusement signait la dernière performance de sa carrière. Et bien c’est terminé. Ce petit recap’ (totalement partial et passionné) des festivals les plus underground, immanquables et  particuliers de ces mois d’été ne vous laissera plus l’occasion de vous complaire dans votre éternel statut de victime. On vous aura prévenu.

En complément, retrouvez sur notre site les accessoires indispensables du « bon campeur » tels tentes, glacières et autres lunettes de soleil. Retrouvez aussi sur notre catégorie Billetterie, les indispensables pass et tickets pour la plupart des festivals de cet été.

1)      Le plus rock and roll, le Sziget (Budapest, Hongrie)

Le « Woodstock hongrois » impose. Jugez plutôt : 400 000 personnes qui se réunissent pour 7 jours de musique non stop sur la petite île d’Obuda (en hongrois Sziget veut dire île) au milieu du Danube. Têtes d’affiches et groupes plus obscurs se partagent la programmation avec des noms tels que Pulp, The Chemical Brothers, Gothan project mais aussi des noms imprononçables tels De Jeugd van Tegenwoordig ou Csík Zenekar. Cette année les français sont à l’honneur avec l’inauguration du « french camping ». Le « french camping », what is it ? Pour en savoir plus rendez-vous le site officiel.

2)      Le plus alternatif, l’Electromar (Murcia, Espagne)

La 5ème édition de ce petit festival électronique est de moins en moins à prendre à la légère et constitue une alternative au hyper couru Benicassim et Primavera Sound du coin catalan. Le festival s’étend sur deux jours et il est situé au bord de la Mar Menor. L’Electromar n’a pas à rougir de sa programmation avec des artistes comme Moby, Ellen Alien, 2 Many DJS ou Popof. Pour vous rendre sur place, consultez les vols vers Murcia San Javier (l’aéroport le plus proche du festival) mais aussi Alicante, tout deux à égale distance de Murcie.

3)      Le plus lointain, le Rainbow Serpent festival  (Beaufort, Victoria, Australie)

C’est la chance de vous rattraper si vous êtes déjà pris tout l’été ou si vous tombez sur cet article en plein mois d’octobre. L’astuce, c’est que les festivals d’été commencent en novembre dans l’hémisphère sud. Le « Rainbow serpent festival » ne fait pas exception à la règle et l’édition prochaine aura lieu en janvier 2012. Placé sous ce bon augure (le serpent arc en ciel est aussi le protecteur de la terre dans la mythologie aborigène australienne) ce festival propose plus que de la musique mais aussi des séances de méditation, de massages, des performances artistiques et des ateliers créatifs.

4)      Le plus underground, le Guca (Serbie)

Pour les amateurs de trompette et de fanfare c’est le festival rêvé. Perdu à l’ouest de la Serbie ce petit village dans la région de Dragacevo voit sa population grimper en flèche, passant de quelques milliers à quelques centaines de milliers ! La 51eme édition du festival dure pendant une semaine (du 8 au 14 août) et pour vous donner une idée l’année dernière, en cinq jours, 50 000 hamburgers furent avalés et un million de litres de bières furent ingurgités par 800 000 visiteurs. Pour vous y rendre, arrivée en avion à Belgrade.

5)      Le plus « children friendly », Rock en Seine (Paris)

Fort de plus de 100 000 visiteurs lors de l’année 2010, le festival Rock en Seine de cette année est bien décidé à renouveler la performance. Durant trois jours du 26 au 28 août vous aurez l’occasion d’acclamer le gratin du rock international avec des artistes tels que Archive, Foo Fighters, Arctic Monkeys et bien d’autres. La spécificité de ce festival c’est la version pour les enfants organisée  en parallèle pour la quatrième fois et qui est destinée aux petits de six à dix ans. Des ateliers rock seront organisés gratuitement pour les bambins et les plus matures d’entre eux peuvent toujours assister au festival gratuitement jusqu’à leurs 11 ans.

Cette entrée a été publiée dans Evènement. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.