1 journée à Amsterdam

Le mois de mai arrive à grands pas ! Profitez de ses nombreux ponts pour partir en Europe sans vous ruiner. Découvrez sans attendre la belle Amsterdam, capitale des Pays Bas, pour une journée de détente et de découverte au sein d’une ville pas tout à fait comme les autres.

Ponts illuminés, Amsterdam.

Amsterdam de nuit : Ponts illuminés. Crédit Photo : Wikimedia Commons

Une ville au charme rétro

Commencez par visiter Amsterdam le ventre plein. Pour cela, rien ne vaut un petit déjeuner au Nieslen, 19 Berenstraat. On y sert notamment des mets végétariens et végétaliens. Une fois repu, direction les neuf rues, Negen Straatjes, et leurs magasins insolites et décalés. Allez à Laura Dolls si vous aimez les vêtements vintage, jetez un œil au Brilmuseum pour admirer de nombreuses paires de lunettes fantaisie, et faites réparer vos peluches et poupées abimées au Poppendoktor. Avant de repartir, craquez pour quelques chocolats de la Chocolaterie Pompadour, puis marchez le long de Herengracht jusqu’au Tassenmuseum Hendrikje, le musée de la maroquinerie. Aménagé dans une superbe bâtisse du 17e siècle, le musée de la maroquinerie expose entre autre des sacs de grands couturiers comme Louis Vuitton, Hermès, Gucci, Vivienne Westwood ou encore Alexander McQueen.

Après la visite du musée, reprenez votre route direction Utrechtsestraat afin de visiter le magasin de disques Concerto où vous pourrez trouver CDs, DVDs, et même des vinyles ! Faites un saut à la galerie Mobilia Woonstudio pour découvrir les dernières tendances design. Vous avez à nouveau un petit creux ? Faites vos emplettes au supermarché BIO au début de la rue Utrechtsestraat, ou si vous préférez, rendez-vous au fast food FEBO sur Reguliersbreestraat et prenez une « kroket » au distributeur. Puisque vous êtes maintenant à quelques pas du cinéma Tuschinski, profitez-en pour voir quels films sont à l’affiche ! L’architecture Art nouveau du cinéma Tuschinski vaut bien le détour !

Découvrez ensuite le marché aux puces de Waterlooplein. Vous y trouverez de tout : blousons en cuir, costumes de théâtre, et bien d’autres. Tout près de Waterlooplein, sur Uilenburgerstraat, vous trouverez la maison de diamants Gassan que vous pouvez également visiter. Depuis la maison Gassan, vous êtes à seulement quelques minutes à pied du Nieuwmarkt, où vous trouverez le poids public (ou bascule publique) De Waag construit en 1488. De Waag est notamment entouré de pubs, coffee shops et restaurants. Parmi ceux-ci, nous vous recommandons le café Loosje où vous pourrez savourer des bières locales brassées à Amsterdam. Soyez averti que le Nieuwmarkt est situé à proximité du quartier rouge de la ville, ne vous étonnez donc pas si vous croisez des demoiselles légèrement vêtues devant les fameuses vitrines d’Amsterdam.

Sortir à Amsterdam

Red light district, Amsterdam.

Le quartier rouge d’Amsterdam. Crédit photo : Wikimedia Commons

Reprenez maintenant votre route jusqu’au Zeedijk, le repaire incontournable de tous les fans de comics. Zeedijk fait partie intégrante de China town, il y a donc de nombreuses échoppes asiatiques, salons de massage, restaurants, et même un temple bouddhiste à visiter ! Nous vous recommandons de tester le restaurant A-Fusion où vous pourrez goûter à un large assortiment de plats asiatiques. Laissez-vous tenter par le « bubble tea » si vous n’avez jamais trempé vos lèvres dans ce breuvage surprenant à base de billes de tapioca. Une autre bonne adresse à ne pas rater est incontestablement Kam-Yin, au numéro 6 de Warmoesstraat. On retrouve dans leur cuisine des influences venues de Chine et du Surinam.  Leur « Won Ton Soup » est à tomber. Qui plus est, l’addition n’est pas trop salée !

Pour terminer votre visite, posez-vous à l’Olofspoort, et sirotez avec modération un verre de genièvre dans le cadre reposant de ce superbe café historique. Et pour ceux qui préfèrent les liqueurs sucrées, essayez la liqueur bonbon à la cerise. Vous avez prévu de passer la nuit à Amsterdam ? Si vous trouvez le temps de dormir, l’auberge de jeunesse Stayokay du Vondelpark conviendra tout à fait aux petits budgets. En revanche, si vous souhaitez conclure votre séjour en beauté au sein d’un palace, réservez votre suite à l’hôtel The Grand.

Coffe shop à Amsterdam.

Devanture d’un Coffee shop. Crédit photo : amsterdam.info

7 choses à savoir à propos d’Amsterdam :

- Vous pouvez tout à fait visiter la ville à pied, mais vous pouvez également louer un vélo sur place. Méfiez-vous cependant des vols de vélos très courants à Amsterdam.

- Vous pouvez faire une promenade en bateau de nuit sur le canal afin d’admirer la ville sous un autre angle.

- Si vous comptez utiliser les transports en commun pendant votre séjour, prenez un pass « OV-Chipkaart ».

- La plupart des magasins de la ville sont ouverts le dimanche.

- Amsterdam est une ville gay-friendly, en particulier les quartiers Regulierdwarsstraat et Warmoesstraat.

- Le meilleur moment pour visiter Amsterdam, c’est le 30 avril à l’occasion du Jour de la Reine. Les rues se transforment alors en gigantesque marché aux puces. Les gens troquent et discutent, certains descendent même jouer de la musique ou danser dans la rue. A déconseiller si vous ne supportez pas la foule.

- Les coffee shops n’ont rien à voir avec le café ! On y achète plutôt du cannabis. Les coffee shops ne sont pas autorisés à vendre de cannabis aux mineurs et sont par ailleurs limités à 5 grammes maximum par client.

Publié dans Destinations, Hôtels, Vacances, Week-ends | Marqué avec , , | Un commentaire

Escale à Bilbao

Puppy, Jeff Koons

Le Puppy de Jeff Koons. Crédit photo : Wikimedia Commons

Bilbao, capitale de la province de Biscaye, est la principale métropole de la communauté basque espagnole avec ses 350,000 habitants. Elle tient sa renommée internationale de son célèbre musée Guggenheim inauguré en 1997 et dessiné par l’architecte Frank Gehry. Mais saviez-vous que Bilbao, c’est aussi bien plus qu’un musée d’art moderne et contemporain ? Bien sûr, vous ne pouvez pas faire escale à Bilbao sans vous prendre en photo devant le Puppy de Koons aux mille couleurs, mais bien d’autres merveilles vous attendent au sein de cette ville insolite ! Commencez votre séjour par goûter aux fameux pintxos, genre de tapas typiquement basques à base de pain, et sirotez tranquillement en terrasse d’un café un verre de txakoli, vin blanc basque à base de raisins verts. Partez ensuite à la découverte de Bilbao en flânant avec désinvolture dans les rues de la vieille ville.

Pour commencer, faites un saut au théâtre Arriaga, très bel édifice néobaroque bâti au bord du fleuve Nervión, où vous pouvez par ailleurs observer les très imposants ponts Zubizuri ou La Salve. L’intérieur est ouvert au public. Ne manquez pas le balcon du théâtre de l’Arriaga, célèbre pour le txupinazo du 6 juillet. C’est en effet de ce balcon qu’est traditionnellement donné le coup d’envoi des Fêtes de Saint Firmin, rassemblant pour l’occasion des milliers de fêtards reconnaissables à leur foulard rouge.

Théâtre de l'Arriaga

Théâtre de l’Arriaga. Crédit photo : Mark B. Schlemmer.

Après le théâtre Arriaga, rendez-vous au Palais Euskalduna, un centre de congrès très moderne pour une tout autre ambiance. Nous vous recommandons de vous y rendre en soirée afin de profiter des très belles illuminations installées sur l’étrange forêt d’arbres métalliques qui jouxte le centre, et également de dîner au restaurant gastronomique l’Etxanobe. Situé à l’étage, ce restaurant de spécialités basques est dirigé par le chef 1 étoile Fernando Canales.

Quitte à être à côté de l’Euskalduna, pourquoi ne pas visiter San Mamés, véritable temple du football ? L’arche imposante de ce stade vaut sans aucun doute le détour. Si vous en avez la possibilité, poussez l’expérience encore plus loin, et prenez vos billets pour un match des Lions, l’équipe locale de Bilbao. Ambiance festive assurée !

En revanche, si le football n’est pas vraiment votre tasse de thé, direction la vieille ville où vous pouvez visiter la cathédrale Saint-Jacques et son cloître de style gothique flamboyant datant du XIVe siècle. Cette cathédrale a été entièrement rénovée suite aux dégâts causés par la crue du fleuve Nervión en 1983. Nous vous conseillons également de faire un saut au marché Ribera où l’on trouve entre autres les meilleurs poissons de toute l’Espagne ! N’hésitez pas à entamer une longue promenade sur les célèbres arches de la Ribera de Navarre et profitez de la vue spectaculaire qui s’offre ainsi à vous.

Il va sans dire que vous ne pouvez guère séjourner à Bilbao sans visiter son musée d’art moderne regroupant de nombreux travaux d’El Greco, Zurbarán, Sorolla ou Chillida, mais aussi des expositions temporaires. Ce musée passionnant est situé à proximité du parc Doña Casilda, le plus grand de Bilbao. Ce parc est idéal pour un moment de détente après la visite du musée (vous pouvez même donner à manger aux canards), et il recèle par ailleurs une statue de Chillida à ne pas manquer. Du reste, si vous aimez les espaces verts, sachez qu’il existe d’autres parcs à Bilbao, comme le parc Etxebarria ou celui de Memory Avenue.

Abando Station

La station Abando et son entrée en verre. Crédit photo : Wikimedia Commons

Le charme unique de Bilbao tient beaucoup à son système de transports en commun. Celui-ci consiste en une véritable attraction grâce à son métro aérien. Les stations d’Abando et Feve valent ainsi particulièrement le coup d’œil pour leur architecture si singulière.

Enfin, la meilleure façon de visiter Bilbao reste de parcourir ses rues à pied, et de tomber par hasard sur ses lieux les plus remarquables : le bâtiment moderne Osakidetza, les tours Isozaki, la basilique Begoña, et pour finir le Parc des expositions. Vous repartirez forcément convaincu que Bilbao est l’une des plus belles villes de la péninsule ibérique.

Publié dans Destinations, Vacances, Week-ends | Marqué avec | Un commentaire

Voyage au « Centre » de la Terre

La région Centre n’a pas fini de vous surprendre ! Profitez du dimanche et lundi de Pâques les 8 et 9 avril prochains pour faire un break de 3 à 4 jours près de chez vous à moindre frais. Traversée d’est en ouest par la Loire, la région Centre regorge de richesses trop souvent méconnues du public. Le Centre est une région verte et boisée, parsemée ça et là d’étangs d’apparence placide mais néanmoins débordants de vie, un véritable paradis pour la faune et la flore qui s’y développent en toute quiétude. Profitez du cadre enchanteur de ce véritable havre de paix pour passer de précieux moments en compagnie de ceux que vous aimez. Que vous recherchiez un séjour familial abordable ou une escapade romantique en amoureux, voici nos idées de weekend pascal rien que pour vous !

Le Val de Loire : la vie de château

Château de Chambord.

Le château de Chambord, ancienne résidence de François 1er. Crédit photo : Wikimedia Commons

De l’avis de tous, le Val de Loire est d’une beauté à couper le souffle. Il offre le célèbre circuit des châteaux de la Loire si apprécié des touristes du monde entier. Si vous ne devez en visiter qu’un seul, choisissez sans hésiter le château de Chambord, chef d’œuvre de l’architecture de la Renaissance et ancienne résidence de François 1er. Mais de nombreux autres châteaux sont également à découvrir dans cette région comme à Blois et à Amboise. Du reste, le printemps est l’époque idéale pour visiter ces magnifiques édifices, témoins du savoir-faire à la française, ainsi que leurs somptueux jardins fleuris. Notre coup de cœur : Le parc Leonardo Da Vinci du château du Clos Lucé proposant un véritable voyage initiatique autour des œuvres du célèbre inventeur italien à qui l’on doit entre autre notre énigmatique Joconde.

La Sologne : au cœur de la nature

Le territoire solognot est recouvert au ¾ par une immense forêt. Il abrite également de nombreux étangs à la faune et à la flore variée. La Sologne est donc essentiellement réservée à la protection de l’environnement. Elle offre de ce fait un cadre idyllique à tous les amoureux de la nature. Le club Center Parcs s’y est d’ailleurs implanté et propose de nombreuses activités de plein air comme le vélo ou le kayak, idéal pour les familles comme pour les sportifs.

Paysage de Sologne.

La Sologne regorge d'étangs et de forêts où s'épanouissent une faune et une flore variée. Crédit photo : gite.sologne

En revanche, si vous partez en amoureux, découvrez l’hôtel Saint Cyr 2* et son accueil chaleureux parfait pour les petits budgets. Vous trouverez un très bon restaurant gastronomique à seulement 5 min à pied de l’hôtel : La Diligence. L’hôtel Saint Cyr vous offre de plus un accès privatif à son spa pour de précieux moments de bien-être. Vous pouvez  notamment y louer des vélos, tandems, voire même une 2CV pour vos escapades romantiques sur les bords de la Loire. N’oubliez pas le panier à pique-nique bien garni ni la bouteille de vin de Loire pour parfaire votre virée à 2 !

Le Berry : séjour à la ferme

Si vous êtes à la recherche d’un séjour familial où vous ressourcer au contact des animaux, découvrez sans attendre le Berry et son ambassadeur de charme : l’âne grand noir du Berry ! Offrez-vous, et à vos enfants, une inoubliable promenade à dos d’âne ou en attelage. Et pour le réconfort des parents le soir : un petit verre de Sancerre, produit de la région (à condition d’être consommé avec modération !). Nous vous recommandons Les Roulottes du Berry, une réserve de 50 roulottes disposant de tout le confort moderne (wifi gratuit, sanitaires et coin cuisine). Le séjour de 2 nuits avec petit déjeuner compris est disponible à la réservation à partir de 90,90€ par personne.

Pour finir, profitez d’être de passage dans la région pour visiter l’incontournable cathédrale de Chartres, chef d’œuvre de l’architecture gothique inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Assurez-vous enfin de ne pas repartir sans avoir goûté aux saveurs délicates du crottin de Chavignol, ou encore celles de la tarte tatin juste tiède au sortir du four, deux spécialités culinaires de la région. Il ne vous reste plus qu’à croiser les doigts pour que le soleil soit au rendez-vous de ce week-end d’exception !

Publié dans Destinations, Hôtels, Vacances, Week-ends | Marqué avec | Un commentaire

Evasion et sports d’hiver : cap sur Oslo !

Ski de fond à Oslo.

La région d'Oslo compte plus de 2,000 km de pistes de ski de fond ! Crédit photo : TOMOYOSHI

Oslo, capitale de la Norvège, est une ville branchée encadrée au sud par l’Oslofjord et au nord par des monts enneigés parfaits pour la pratique des sports d’hiver. Choisir Oslo comme destination pour votre séjour au ski vous permet de combiner à la fois les avantages de la ville et ceux de la nature. Oslo est en outre située tout proche d’immenses pistes de ski de fond et de ski de descente. Il y en a donc pour tous les goûts !

Ski de fond

La campagne environnant Oslo recèle en tout 2,600 km de pistes de ski de fond. Comme le soleil se couche tôt en Scandinavie à cette époque de l’année, certaines pistes sont éclairées la nuit et vous permettent ainsi de skier plus longtemps. Les pistes de ski de fond conviennent autant aux amoureux de la nature qu’aux grands sportifs en quête de dépassement de soi. 44 auberges vous ouvrent leurs portes le long des pistes afin de vous permettre de vous restaurer, de vous reposer, voire même de passer la nuit dans un cadre typique à l’ambiance chaleureuse.

Ski alpin

Les adeptes du ski alpin trouveront également leur bonheur à Oslo. Le Winter Park, à seulement 30 minutes du centre-ville de la capitale, est un grand domaine skiable regroupant 18 pistes de ski ainsi que 11 remontées mécaniques. Il comporte également un snowpark doté d’un half-pipe ainsi qu’un espace cross avec des bosses permettant de réaliser sauts et figures de freestyle aussi bien en ski qu’en snowboard. L’avantage du Winter Park d’Oslo est qu’il convient à tous les niveaux et à toutes les tranches d’âge. Il est aussi possible de louer son matériel sur place. Enfin, les pistes du domaine sont éclairées la nuit 5 jours par semaine. Une deuxième option également située à 30 minutes du centre ville d’Oslo s’appelle Varingskollen. Ce domaine skiable plus modeste comporte quant à lui 5 remontées mécaniques, 5 pistes de ski alpin et enfin un espace dédié aux enfants. Varingskollen possède du reste le plus grand domaine de skicross de la région d’Oslo. La station ferroviaire de Varingskollen est située à seulement quelques centaines de mètres du bas des pistes.

Autres activités

Si vous êtes plutôt attiré par le côté ludique de la luge, foncez à Korketrekkeren ! Prenez le métro à Frognerseteren et louez-y votre luge. Vous n’avez plus qu’à vous laisser glisser sur les 2 kilomètres de pente douce à travers les bois jusqu’à la station de métro Midstuen. Libre à vous de remonter ensuite dans le métro pour renouveler l’expérience autant de fois qu’il vous plaira ! Cette activité familiale séduira aussi bien les adultes que les enfants. A noter : la piste de luge elle aussi est éclairée la nuit.

Retour au centre d’Oslo. Poursuivez votre séjour avec une séance de patinage à Spikersuppa : cette patinoire conviviale se trouve près du théâtre national, entre Karl Johans gate (l’artère principale de la ville qui s’étend de la station centrale d’Oslo au palais royal) et Sortingsgata. Ici vous pouvez patiner au rythme de la musique. Il y a également une patinoire encore plus grande située à Frogner Stadium, proche du Vigeland Sculpture Park. Par ailleurs, les Norvégiens n’hésitent pas à patiner en plein air sur les nombreux lacs aux alentours d’Oslo. Si cette expérience vous tente, assurez-vous impérativement que la glace soit suffisamment épaisse (au moins 4 cm) avant de vous lancer !

Compétition de biathlon à Oslo.

Compétition de biathlon à Oslo. Crédit photo : flutnace

Enfin, si le sport n’est pas franchement votre tasse de thé mais que vous appréciez tout de même l’ambiance des manifestations sportives, rendez-vous à Holmenkollen pour une compétition de saut à ski.  Vous pouvez aussi choisir d’assister à l’une des nombreuses compétitions de biathlon ou de ski de fond organisées dans la région d’Oslo. Profitez de l’ambiance survoltée de ces événements très populaires en Norvège pour faire des rencontres tout en vous régalant avec un hot-dog ou encore un chocolat chaud. Des rames de métro supplémentaires sont habituellement prévues afin de vous garantir un accès pratique aux installations en toute sérénité.

Publié dans Destinations, Vacances | Marqué avec | Commentaires fermés

Fêtez Mardi Gras à NOLA !

Les festivaliers du quartier français.

Les festivaliers du quartier français. Crédit photo : Wikimedia Commons

Mardi Gras est une fête de tradition catholique qui précède le mercredi des Cendres, jour de pénitence. Par conséquent, tous les excès sont permis avant d’entamer les 40 jours de jeûne du Carême. Fêtée dans de nombreux pays comme en Allemagne avec le carnaval de Cologne, Mardi Gras est un événement festif incontournable en cette saison.  Laissez tomber vos inhibitions en venant fêter Mardi Gras à la Nouvelle-Orléans, et découvrez la face cachée de l’Amérique ! Mardi Gras ou Fat Tuesday est une fête très populaire dans les états à l’héritage culturel français comme en Louisiane. Aujourd’hui, la Nouvelle-Orléans, NOLA pour les intimes, séduit non seulement les touristes attirés par l’ambiance du carnaval, mais aussi des milliers d’étudiants américains qui viennent passer leur période de vacances inter semestrielle nommée « springbreak » au sein de cette ville sans tabou. Déguisements exotiques, défilés de chars, distribution de goodies, soirées bien arrosées… Le carnaval de NOLA sait sans nul doute comment attirer cette population de jeunes fêtards. Les festivités du carnaval débutent officiellement le 6 janvier, soit le jour de l’épiphanie et du traditionnel King’s Cake (l’équivalent de notre galette des rois), et se clôture donc en apothéose avec Mardi Gras au mois de février. La population de la ville passe à cette occasion du simple au double pour atteindre jusqu’à 1 million de personnes dans les rues de NOLA le jour de Mardi Gras.

NOLA, Jambalaya culturel

La Nouvelle Orléans, centre culturel de la Louisiane et première métropole de cet état du Sud avec plus de 300,000 habitants intra muros, est à l’image du Jambalaya, son plat traditionnel cajun : métissée, épicée et pleine de contrastes. Dévastée en grande partie en 2006 par l’ouragan Katrina, la Nouvelle Orléans s’est relevée non sans courage de cette véritable tragédie et perpétue encore aujourd’hui la tradition de son carnaval si populaire, véritable source de revenus économiques pour les habitants de cette ville située au bord du Mississipi. La Nouvelle-Orléans est donc très attachée aux influences françaises et antillaises qui font le caractère si particulier de cette ville historique. Prenez ainsi le temps de découvrir la cuisine cajun dans un restaurant traditionnel et laissez-vous porter par la douceur du jazz, véritable âme de cette ville, que vous aurez le plaisir d’entendre à tous les coins de rue pendant les festivités du carnaval. Enfin, terminez votre séjour par la visite d’un cimetière historique : le cimetière Saint-Louis par exemple. Les tombeaux et cryptes de la Nouvelle-Orléans se visitent comme d’authentiques chefs d’œuvres de l’architecture des XVIIIe, XIXe et début du XXe siècle. Si vous souhaitez prolonger cette incursion dans l’occulte, les nombreuses échoppes Vaudou de la ville feront également votre bonheur.

Extrême Mardi Gras

Jeune fêtarde de Bourbon street, une hand grenade à la main.

Jeune fêtarde, une hand grenade à la main. Crédit photo : designtheplanet.com

Vous arrivez à la Nouvelle Orléans pour fêter Mardi Gras entre amis.  Aussitôt, les relents nauséabonds de la ville vous prennent à la gorge. Seul l’alcool peut vous faire oublier ces remugles poisseux de vase propres aux bayous qui s’imprègnent jusque dans vos vêtements. Bien décidé à vous amusez quoiqu’il arrive, vous vous rendez sans attendre dans le quartier français et vous commandez une Hand Grenade (un Daiquiri glacé servi dans un verre en plastique en forme de grenade) au célèbre bar Tropical Isle dans Bourbon Street. La soirée peut désormais commencer : Happy Mardi Gras ! Si Mardi Gras est modestement appelé « the Greatest Free Show on Earth » par les locaux, ce n’est pas uniquement parce qu’il s’agit d’un événement gratuit duquel vous repartirez comblé de cadeaux en tous genres : beads (colliers de perles aux couleurs du carnaval : violet, jaune et vert), mugs, dubloons (fausses pièces de monnaie à l’effigie des différents chars du carnaval), peluches, etc. Que nenni ! La véritable raison pour laquelle on parle de « plus grand show gratuit de la planète » est que les femmes de Bourbon Street n’hésitent pas à exhiber leur poitrine dénudée au nez et à la barbe des passants en vue de recevoir les plus beaux cadeaux du carnaval, attirant ainsi une foule de mâles en rut passablement éméchés. Aussi, le vieux quartier est-il strictement réservé aux adultes. Nous vous déconseillons fortement d’y emmener votre progéniture à  la nuit tombée. Mais comme on le dit à NOLA : Laissez les bons temps rouler !

Publié dans Destinations, Evènement, Vacances, Week-ends | Marqué avec | Commentaires fermés

Le carnaval de Cologne : folie d’outre-rhin

Le carnaval de Cologne, Kölner Karneval en allemand, est un événement phare de la vie culturelle rhénane. Le terme Karneval vient du latin carne vale, qui signifie « adieu à la viande » et annonce ce faisant la période du Carême chrétien. Des visiteurs viennent du monde entier pour assister au célèbre carnaval de Cologne. Cette année, les festivités auront lieu du 16 au 22 février. Il n’est donc pas encore trop tard pour réserver un hôtel ni pour acheter vos billets ! Venez ainsi découvrir la folie de Cologne à l’occasion de cette semaine où tout est permis. N’oubliez pas de choisir votre déguisement avant de partir ! N’ayez pas froid aux yeux et osez les costumes les plus insolites ! Nous vous conseillons de retenir au moins deux tenues : une tenue chaude pour l’extérieur et une tenue de soirée plus légère pour pouvoir sortir le soir dans l’un des 70 bars et clubs de la ville. Si vous n’avez pas le temps de vous équiper avant le départ, pas d’affolement : vous trouverez facilement de quoi vous changer en clown facétieux sur place dans l’un des nombreux magasins de la ville.

La ville de Cologne

La cathédrale de Cologne.

La cathédrale de Cologne vue de nuit. Crédit photo : Andreas Möltgen

On l’oublie trop souvent mais l’Allemagne offre une destination de vacances originale et bon marché à seulement 3 heures de train de Paris. Cologne est ainsi la 4e métropole allemande en nombre d’habitants. Elle est réputée pour être cosmopolite et ouverte sur le monde. Si ses habitants y sont particulièrement chaleureux, c’est peut-être grâce à l’abondance de la Kölsch, la délicieuse bière blonde produite localement ! Aussi, la ville de Cologne regorge de choses à voir et à faire, mais soyez averti que la plupart des musées ferment leurs portes pendant la durée du Carnaval. La principale attraction de la ville, que l’on peut visiter toute l’année, est bien sûr sa majestueuse cathédrale. Egalement appelée Dom, cet édifice imposant est le monument le plus visité d’Allemagne. Ses 157 mètres de haut et ses 533 marches marquent la grandeur de l’influence catholique dans cette ville historique à l’héritage romain. La cathédrale de Cologne est ainsi un chef-d’œuvre de l’architecture gothique inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.

Programme du carnaval

-  Jeudi 16/02 : Le carnaval démarre fort avec la Weiberfastnacht, ou journée des femmes. La tradition veut  qu’en ce jour précis, les femmes coupent la cravate de ces messieurs dans un geste de castration symbolique, rien que ça ! Si vous êtes un homme, préparez-vous donc à subir les assauts de hordes de femmes déchainées (et surtout éméchées), qui se jetteront sans hésiter à votre cou. Et cela n’est pas pour déplaire à certains.

-  Dimanche 19/02 : Jour du défilé des écoles. Cette journée du dimanche est placée sous le signe de la famille et permet aux fêtards de se reposer en préparation du fiévreux Rosenmontag.

-  Lundi 20/02 : Rosenmontag ou lundi des roses. Le temps fort de ce lundi est la gigantesque procession de 6 kilomètres réunissant jusqu’à 1 million de personnes dans les rues de Cologne ! Pour l’occasion, les quelques 10 000 hommes et femmes montés sur des chars en charge de l’animation du défilé distribuent à la foule une multitude de cadeaux, comme des friandises (Kamelle), des roses… voire de petits flacons d’eau de Cologne !

-  Mardi 21/02 : Karnevaldienstag, ou Mardi Gras. C’est en ce jour que l’on brûle le Roi Carnaval pour clore les festivités.

-  Mercredi 22/02 : Aschermittwoch, le Mercredi des Cendres, marque le début du Carême de 40 jours qui durera jusqu’à Pâques.  Selon la tradition, les bars et restaurants mettent le poisson à l’honneur dans leurs menus.

Ambiance festive

Des festivaliers en liesse.

la bonne humeur des festivaliers. Crédit photo : Alexander Schwaiger

La ville entre véritablement en ébullition pendant la durée du festival et, si l’alcool est de mise, il est néanmoins à consommer avec modération ! Ainsi il faut savoir que le carnaval de Cologne est davantage destiné à un public adulte. A ce titre, le carnaval représente une formidable destination festive pour vous amuser entre amis, mais il n’est pas vraiment adapté aux enfants ! Preuve de l’ambiance survoltée du festival : l’échange intempestif d’innocents Bützen avec des inconnus, soit de chastes baisers sur les lèvres. Ne soyez pas choqué, il s’agit là d’une tradition qui n’a rien de dégradant. Si vous avez la chance de recevoir un de ces baisers amicaux, réjouissez-vous, cela signifie tout bonnement que vous avez été accepté par les Kölner, les habitants au grand cœur de cette ville pleine de surprise !

Publié dans Destinations, Evènement, Vacances, Week-ends | Commentaires fermés

Edimbourg, capitale verte et branchée

Les jardins de Princes Street.

Les jardins verts de Princes Street, au cœur de la ville. Crédit photo : Wikimedia Commons

A la fois proche de la nature et débordante d’énergie, Edimbourg n’est pas une capitale comme les autres. Avec seulement 450 000 habitants environ et de nombreux espaces verts, Edimbourg est une ville à taille humaine où il fait bon vivre. Riche d’attractions et de sorties culturelles, Edimbourg et son charme intemporel est la destination idéale pour un break de 3 à 4 jours.  Située à moins de deux heures de vol de Paris, c’est une destination anglophone très abordable. Vous pouvez d’ailleurs trouver des vols pour Edimbourg en lowcost avec Easyjet ou Ryanair qui vous emmèneront directement à l’aéroport principal situé à 12 km de la ville. Qui plus est, vous pouvez acheter sur place un Pass Edimbourg, idéal pour découvrir la ville à moindre frais. Ce pass valable 1, 2 ou 3 jours est en vente à l’office de tourisme sur Princes Street, et vous offre en outre l’entrée gratuite dans 30 attractions de la ville, ainsi que le transfert aller-retour vers l’aéroport.

En matière de shopping, vous pourrez aisément trouver aussi bien le dernier accessoire à la mode que des cadeaux souvenirs dans les magasins de la chaîne Heritage of Scotland, par exemple. A vous les étoles en tartan, les grands crus de whisky, les shortbreads délicieusement fondants so British, etc. La rue commerçante regorgeant d’échoppes traditionnelles à ne pas manquer est sans nul doute le Royal Mile, une magnifique rue pavée montant vers le château (attention ça grimpe !). Notez ainsi qu’il vous faudra de bonnes chaussures de marche pour profiter au mieux de votre séjour. Pensez également à prévoir des vêtements chauds ainsi que des vêtements de pluie avant de partir à Edimbourg, car le temps n’y est pas toujours clément !

Visiter

Le château d'Ebimbourg.

Le château d’Édimbourg, atout charme de la ville. Crédit photo : mava

Le château d’Edimbourg est incontestablement l’attraction phare de la ville à visiter absolument. Ancienne forteresse perchée sur un rocher volcanique, ce château offre une vue imprenable sur la ville qui s’étend jusqu’à la mer du Nord. Son architecture médiévale offre un contraste des plus saisissants avec le style géorgien de la ville moderne, que l’on retrouve par exemple sur Princes Street ou George Street. Ce n’est donc pas un hasard si Edimbourg est classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

Sortir

Pour finir, quelle meilleure manière de terminer votre après-midi découverte de la ville que par une virée au pub ? Véritable institution typique des pays anglo-saxons, le pub écossais n’a rien à envier à son cousin irlandais. Rafraîchissez-vous avec une pinte de  bière Carling, délicieusement légère et sans amertume. Le ‘Three Tuns’, pub sans prétention situé sur Hannover Street, est une adresse à découvrir. Son plafond voûté et son ambiance décontractée vous permettront de passer une très agréable soirée en toute simplicité.

Coup de cœur

Visitez impérativement le Royal Botanic Garden pour une bouffée d’oxygène au cœur de la ville. Fondé en 1670, le jardin botanique, situé au Nord du château sur Inverleith Row, est découpé en sections thématiques afin de vous offrir un sentiment d’évasion totale. Ainsi, la partie asiatique du jardin est vraiment à couper le souffler. Laissez-vous enchanter par ses petits pas japonais ainsi que ses cours d’eau surmontés de petits ponts en bois peint joliment travaillés. En été, venez pique-niquer en famille et partager un moment de détente privilégié en compagnie des animaux en liberté dans le parc : canards, paons, écureuils, etc. Point positif : l’accès au jardin botanique est gratuit !

Plus d’infos sur les attractions à ne rater à Edimbourg sur le site de l’Office national du tourisme d’Ecosse.

Publié dans Destinations, Vacances, Vols, Week-ends | Commentaires fermés

Il n’est pas trop tard pour partir au ski !

Le retour tardif de l’hiver a du bon : les pistes de ski affichent pour la plupart un taux d’enneigement de 100% et la qualité de glisse sur poudreuse est incomparable. Vous n’avez pas eu le temps de réserver votre séjour au ski pour février ? Aucun problème, le net regorge de nombreuses offres de dernière minute qui vous permettront de partir vous oxygéner à la montagne et d’oublier ainsi pour quelques temps le stress de la vie quotidienne. Pour ceux qui préfèrent prévoir leurs vacances à l’avance, réservez dès aujourd’hui votre séjour au ski pour le mois de mars : vous éviterez de cette manière la période des vacances scolaires et vous pourrez encore profiter des sommets enneigés pour pas cher.

Sur plus de 300 stations de ski recensées en France, vous ne devriez pas avoir de mal à trouver celle qui est faite pour vous ! Il existe ainsi des séjours adaptés à tous les budgets et proposant un large éventail d’activités originales qui vous feront voir la montagne d’un nouvel œil. Côté logement, que vous soyez plutôt ambiance cosy dans un magnifique chalet en bois agrémenté d’une cheminée, ou bien que vous préfériez un appartement moderne situé au bas des pistes pour plus de praticité, il y en a pour tous les goûts.

Ce qui est sûr, c’est qu’il faut être à l’affût des bons plans internet si vous tenez à dénicher la bonne affaire. Consultez donc le plus régulièrement possible toutes les promotions, coups de cœur et les packs tout compris sur les sites des opérateurs de tourisme, ou bien abonnez-vous directement à leur page Facebook et Twitter pour être tenu informé en direct des meilleures offres. Mais avant de partir, il faudra bien te couvrir… pensez à vous équiper chaudement en matériel et accessoires de ski et passez en revue les 12 précautions indispensables à prendre avant d’entamer tout séjour aux sports d’hiver selon Topito.

Le ski en famille

Le label Famille plus montagne

Le label Famille plus montagne garantit un accueil personnalisé des familles. Crédit photo : Abritel

Partir au ski en famille nécessite une bonne organisation. Pour ne pas vous tromper, misez sur les stations bénéficiant du label « Famille plus montagne » soutenu par le Ministère du tourisme. Environ 45 stations de ski réparties dans l’ensemble des massifs français ont obtenu ce label grâce à leur accueil personnalisé des familles. En effet, ces stations recensent de nombreuses animations et activités adaptées à toutes les tranches d’âge et proposent de surcroît une large gamme de tarifs. Vous pourrez ainsi chacun vaquer à vos occupations ou bien partager des activités en commun selon vos envies. Notre conseil pour contenter tous les membres de votre tribu à moindre coût est de fondre sans hésiter pour les grandes stations telles que Serre-Chevalier. Celles-ci représentent toujours une valeur sûre car plus le domaine skiable est grand, et plus il proposera de pistes adaptées à la fois aux débutants et aux confirmés pour ne faire aucun jaloux !

Et pour ceux qui n’aiment pas le ski ?

Les chiens de traineau

Les courses de chiens de traineau vous feront vivre des sensations fortes. Crédit Photo : Isère tourisme

Sachez que vous n’êtes nullement obligé de chausser une paire de skis si ce n’est pas votre truc ! Si vous n’appréciez pas spécialement les sensations fortes ni la vitesse, mais que vous êtes quand même sportif, rassurez-vous : il existe de nombreuses activités souvent méconnues en dehors du ski de descente que vous pourrez pratiquer seul ou en famille afin de vous dépenser. Vous êtes-vous déjà essayé au ski de fond par exemple ? Le ski de fond vous permet de faire de longues promenades à votre rythme. Bien que ce sport ait l’air d’être plus accessible et moins vertigineux que son cousin le ski de descente, ne vous-y trompez pas : il vous permettra de brûler tout autant, si ce n’est plus, de calories ! Toujours pour faire de belles balades, adoptez les raquettes pour pouvoir sortir des sentiers battus (à condition d’être accompagné d’un guide de montagne bien sûr), ou bien lancez-vous dans la marche nordique afin de reprendre une activité physique en douceur en vous aidant de bâtons d’appui.

Vous êtes plutôt en quête d’émotions et de bonne humeur ? Dans ce cas, partez en expédition à la tête d’une meute de chiens de traineaux et vivez un rêve d’enfant au côté de ces animaux pleins d’énergie et de joie de vivre. A noter que le Championnat d’Europe 2012 de course de chiens de traineau aura lieu du 17 au 19 février aux Fourgs, dans le Jura. Cet événement réunissant pour l’occasion pas moins de 200 attelages et 1200 chiens est à ne pas manquer si vous êtes de passage dans la région (voir lien : www.si-lesfourgs.fr). Enfin, pour ceux qui veulent surtout s’amuser et dont les enfants ne tiennent pas en place, quoi de plus merveilleux que de passer une après-midi à la patinoire ou bien de faire de la luge à plusieurs dans la poudreuse ? Les chutes ne sont pas rares mais elles sont généralement sans danger, un bon moyen d’avoir quelques sensations tout en restant prudent !

La montagne insolite

Sans surprise, les vacances à la montagne ? Changez d’avis en passant une nuit magique dans un igloo et réveillez-vous au pied du Mont Blanc dans un décor grandiose. Dépaysement garanti !  Nul besoin d’aller jusqu’au pôle Nord pour dormir dans un authentique igloo sans chauffage où la température intérieure avoisine les 0°C ! Rendez-vous à Alpes Bivouac à Chavanod pour cette expédition inoubliable qui s’adresse avant tout aux aventuriers en herbe et aux adeptes de la nature et du camping. En effet, soyez avertis que le confort  au sein de l’igloo est relativement sommaire, il n’y a par exemple pas de salle de bains ni de toilettes ! Heureusement, le lit est bien équipé pour vous protéger du froid puisque son duvet résiste à des températures pouvant descendre jusqu’à -40°C. La soirée démarre donc par une balade en raquette dans l’obscurité où vous vous promènerez environ 30 à 45 minutes équipé d’une lampe torche frontale. Ensuite, vous passerez un agréable moment de convivialité autour d’un feu de camp à entamer des chants typiques de la région et, pour finir, vous dégusterez une riche tartiflette réchauffée sur place à la bonne franquette. Plutôt tentant, n’est-ce pas ?

La St Valentin sous les flocons

La St Valentin à la montagne

Passez une inoubliable St Valentin sous les flocons. Crédit photo : Travelski

Surprenez votre moitié en lui offrant une virée sportive ou détente dans les montagnes à l’occasion de la St Valentin. Cette année, la St Valentin tombe un mardi, mais une fois n’est pas coutume, vous pourrez célébrer la fête des amoureux un peu en avance en partant au ski le weekend du 11-12 février. A vous les dîners aux chandelles en tête à tête et les promenades main dans la main dans un paysage de conte de fée… Côté détente, n’oubliez pas que les stations sont de plus en plus nombreuses à posséder leur propre spa et que vous pourrez ainsi vous faire masser et chouchouter avec toute une panoplie de soins bien-être réalisables à deux. Certaines stations telles que Brides-les-Bains en Savoie peuvent même se targuer de pouvoir exploiter des sources thermales naturelles aux vertus délassantes et relaxantes. Plus d’excuses pour rester enfermés chez vous, le 14 février 2012 sera placé sous le signe du voyage… et de l’amour, évidemment !

Publié dans Destinations, Vacances, Week-ends | Commentaires fermés

San Antonio, la Venise du Texas

Riverwalk by night.

Le Riverwalk de San Antonio. Crédit photo : Wesley Hitt/National Geographic

Encore méconnue par la plupart des touristes, la ville de San Antonio au Texas séduit par le contraste saisissant de son centre historique pittoresque et de ses gratte-ciels élancés. La belle Venise d’outre-Atlantique n’a en effet rien à envier aux autres métropoles texanes telles que Dallas, Houston ou encore Austin. En fait, San Antonio fait figure d’OVNI dans le paysage texan avec son charme à l’européenne, ses rues de taille humaine et la chaleur de ses canaux serpentant dans l’enceinte de la ville. Vous pourrez d’ailleurs monter à bord de l’un de ses bateaux plats aux couleurs du drapeau texan pour une visite fluviale animée par des guides touristiques passionnés par l’histoire de leur ville. Pour les fanas d’high-tech (ou les paresseux), optez plutôt pour une visite en Segway et crânez du haut de votre engin rutilant pour épater vos amis sur vos photos de vacances : segcity.com

Un riche patrimoine historique

C’est à San Antonio que périt Davy Crockett en 1836 à l’issue de la tragique bataille de Fort Alamo, où 186 soldats texans périrent face à l’armée mexicaine commandée par le général Santa Anna. Assiégés par l’ennemi et conscients de ne pas faire le poids face à une armée deux fois plus nombreuse, les Texans n’hésitèrent pourtant guère à se sacrifier pour retarder l’avancée de l’armée mexicaine sur leur territoire, et c’est la raison pour laquelle le siège de l’Alamo reste tristement célèbre dans l’histoire du Texas comme la bataille qui ne fit aucun survivant. Encore aujourd’hui, la bataille de l’Alamo est un véritable symbole de courage et d’abnégation. Les vestiges du fort se visitent gratuitement et sont en très bon état.

Fort Alamo
Le célèbre Fort Alamo. Crédit photo : Mugler Voyages

Les autres sites à ne pas manquer :

-  le River walk : déambulez en toute désinvolture le long des berges du canal central et succombez aux saveurs tex-mex de succulentes quesadillas dans l’un des nombreux restaurants présents au bord de l’eau. Si vous n’avez pas faim, prenez simplement un verre en terrasse et appréciez cet instant de calme en regardant tranquillement passer les bateaux bondés de touristes au sourire conquis. Détente et plaisir assurés !
-  la Tower of the Americas : cette tour filiforme d’environ 230 mètres (soit 750 pieds) offre une vue imprenable sur la 2e ville la plus peuplée du Texas après Houston. L’accès à la plateforme est payant mais cela en vaut franchement la peine à condition que la météo soit favorable.

Bons plans shopping :

-  Le Rivercenter : c’est un mall de taille moyenne très bien situé où vous pourrez flâner dans les magasins en profitant de la climatisation.
San Marcos Premium Outlets : situés à seulement 1h au Nord-Est de San Antonio en suivant la direction d’Austin, faites un tour dans les magasins d’usine de San Marcos et faites de très bonnes affaires. Pas moins de 140 magasins à prix d’usine vous attendent pour une virée shopping sans pareil, de quoi perdre la tête en plus de quelques dollars ! Suivez le lien : premiumoutlets.com

Où sortir avec vos enfants ?

C’est connu, les enfants sont difficiles à tenir en place, surtout en vacances ! Si vos bambins aiment la nature, nous vous recommandons de prévoir une demi-journée au Natural Bridge Wildlife Range, un parc animalier situé à seulement 45 minutes de route au Nord-Est de San Antonio où vous pourrez approcher toutes sortes d’animaux sauvages à bord de votre propre véhicule ! Les animaux tels que zèbres, antilopes, autruches, singes… etc. n’hésitent pas à s’approcher de votre voiture pour venir faire votre connaissance (et obtenir une petite friandise). Vous pourrez ainsi les caresser et les prendre en photo pour une journée riche en émotions !

Si vos têtes blondes préfèrent les manèges aux bêtes à poils, passez plutôt une journée au parc de loisirs 6 Flags San Antonio et plongez dans l’univers des Looney Tunes ! Dépaysement garanti pour les habitués de Disneyland Paris puisque vous ne retrouverez ici ni Mickey ni Minnie, mais plutôt Bip Bip et Coyote ou encore Bugs Bunny. L’atout de ce parc est indéniablement l’importante offre d’attractions aquatiques qu’il comporte, parfait pour vous rafraîchir lorsque le mercure grimpe trop haut ! Autre avantage comparé à Disneyland Paris, vous pourrez ici commander une délicieuse frozen margharita pour moins de $8. 6. Flags ne manque ainsi pas d’arguments pour vous faire tourner la tête !

San Antonio romantique…

Pour finir, San Antonio est LA destination romantique (un peu bobo) version texane, c’est la ville la plus « européenne » que vous trouverez dans l’immense Lone Star State de par ses petites rues de centre-ville pavées et sinueuses. On se croirait presque au Mexique dans cette ambiance conviviale et colorée où la musique bat son plein 24/24. Laissez-vous tenter par la Venise du Texas et repartez avec une autre vision du pays du western.

Publié dans Destinations, Vacances, Week-ends | Commentaires fermés

Le programme Erasmus fête ses 25 ans en 2012

Erasmus

Une réunion Erasmus - Crédit photo : Froebel College of Eduaction

Fer de lance de la politique d’intégration européenne des 27 états membres, le programme de mobilité européenne dit  « Erasmus » destiné aux étudiants et professeurs de l’enseignement supérieur souffle cette année ses 25 bougies. Ceci nous prouve que, malgré la crise de légitimité que traverse l’Europe ces derniers temps suite notamment à la banqueroute de l’état grec et à la récente dégradation de l’indice de notation financière de certains états européens, dont la France, il existe encore peut-être chez les jeunes citoyens de l’Union Européenne un sentiment d’appartenance à une véritable communauté supranationale… Et c’est tant mieux !

L’origine du programme

Le nom Erasmus provient du philosophe Erasme, figure majeure de la Renaissance au XVIe siècle et grand humaniste et théologien néerlandais. La pensée de ce fervent défenseur de l’Europe est en effet empreinte de pacifisme : « Le monde entier est notre patrie à tous », a-t-il déclaré dans son ouvrage Querela pacis. Le programme de mobilité Erasmus a ainsi vu le jour en 1987 à l’issue de la conférence de Rome où 11 pays présents se sont engagés à participer à l’opération. Sa vocation n’est autre que de soutenir le développement de la dimension européenne de l’enseignement supérieur et de participer ainsi à une homogénéisation des diplômes délivrés dans les pays membres dans le but de favoriser l’internationalisation des carrières professionnelles des Européens. Ce procédé d’échanges fondé sur le partage et la confiance mutuels est censé participer à la pérennité de la paix en Europe.

Pour plus d’informations sur le fonctionnement du programme Erasmus, consultez la plateforme officielle : http://ec.europa.eu/education/index_en.htm

Le mythe de l’auberge espagnole

L'auberge espagnole

Les colocataires de "L'auberge espagnole" - Crédit photo : Allociné

Le film L’auberge espagnole réalisé par Cédric Klapisch en 2002 a fortement contribué au succès du programme en France. Dans ce film, le héros nommé Xavier incarné par l’acteur français Romain Duris, part poursuivre ses études d’économie à l’université de Barcelone, et découvre ainsi un univers surprenant et touchant qui va immanquablement bouleverser sa vie. La force du film de Cédric Klapisch repose en grande partie sur ses personnages hauts en couleurs et sur l’unique expérience de colocation que vont partager plusieurs étudiants Erasmus ainsi qu’une étudiante espagnole en choisissant de vivre sous le même toit afin de réaliser des économies sur leur budget d’étudiant.

Fiction ou réalité ?

L’auberge espagnole où cohabitent Xavier et ses colocataires devient rapidement le théâtre de leurs joies, de leurs délires, mais aussi de leurs peines, et nous offre ainsi une formidable leçon de vie sur des thèmes universels tels que la tolérance, l’amitié ou l’amour…etc.

L'auberge espagnole

Lendemain difficile - Crédit : Allociné

Le film s’avère donc plutôt proche de la réalité puisqu’il n’hésite pas à mettre en avant les mauvais côtés de cette aventure comme par exemple les difficultés de Xavier à maintenir une relation amoureuse à distance avec sa petite amie française Martine. Il est également vrai que les épisodes de dépression chez les étudiants Erasmus succèdent parfois les soirées arrosées dans une valse étourdissante et éprouvante, tant sur le plan psychologique que sur le plan physique… ce qui peut-être en épuisera plus d’un ! (cf. photo ci-dessus extraite du film « L’auberge espagnole », C.Klapisch, 2002. »)

Une bulle en dehors du temps

Déjantée, ça oui ! La vie d’un étudiant Erasmus est en dehors du temps. C’est une parenthèse de folie éphémère qui prend fin brutalement au moment du départ. Toutefois, le réel avantage que présente ce programme d’échange est de pouvoir faire des rencontres et de se constituer un véritable réseau de connexions international, qui permettra aux étudiants de multiplier les voyages par la suite en gardant le contact et en s’invitant les uns chez les autres. Ceux qui sont partis vous le confirmeront : Erasmus une fois, Erasmus toute la vie et routard pour toujours !

Publié dans Uncategorized | Commentaires fermés